samedi 17 septembre 2011

[RETRO-TEST] The Legend of Zelda : Link's Awakening DX

Partez réveiller le Poisson Rêve !



Maintenant qu'il est disponible depuis Juin sur l'eShop de la Nintendo 3DS, ceux n'ayant pas connus cet épisode peuvent enfin se rattraper ! 
The Legend of Zelda : Link's Awakening DX est avant tout un jeu GameBoy (le même titre, sans le DX) sorti en 1993. C'est le premier opus Zelda à paraître sur la portable de Nintendo. Quelques années plus tard, Nintendo réédite le jeu sur GameBoy Colors, en 1998, lui procurant des graphismes colorés bien sûr, et un tout nouveau donjon. C'est cette dernière version qui nous est proposée sur l'eShop de la 3DS depuis le 7 Juin dernier.

Réveille le Poisson-Rêve et tout te sera révélé "

Le début de l'aventure !
Dans cet épisode, on incarne toujours le jeune elfe Link. Parti pendant de longs mois en quête d'entrainement et de nouvelles techniques après sa victoire sur Ganon, Link décide de revenir à Hyrule. Tranquillement en train de voguer sur les flots dans son petit bateau, une violente tempête éclatât et la foudre s'abattit sur son navire ! Link perdit connaissance pendant le naufrage ... 
Quand il ouvrit les yeux, Link découvrit une inconnue penchée au dessus de lui : Marine. Elle lui explique qu'il vient d’échouer sur l'île Cocolint, une île qui à la particularité d'avoir un oeuf gigantesque au sommet de sa plus haute montagne. La légende raconte qu'une créature mythique, le Poisson-Rêve sommeil à l’intérieur de l'oeuf.
Link partit alors en direction de la plage à la recherche de son épée. C'est alors qu'un étrange hibou apparut et lui dit : " Réveille le Poisson-Rêve et tout te sera révélé "
Décidé à retrouver Hyrule, Link se lance alors dans la quête des huit instruments de musique, capable de réveiller le Poisson-Reve. Mais que se passerait-il une fois le Poisson-Rêve réveillé ?

"C'est coloré, beau, et vivant, et assez impressionnant pour la GB et GBC à l'époque"

Pour son arrivée sur GameBoy, Link ne fait pas les choses à moitié. On se retrouve alors avec un jeu techniquement proche des opus sur console de salon. Il garde notamment le design de A Link To The Past, l'épisode SNES. La version DX propose en plus bien évidement les couleurs ainsi qu'une meilleure netteté de l'image. C'est coloré, beau, et vivant, et assez impressionnant pour la GB et GBC à l'époque.
Tiens ?!?! Des Gombas !
De l'épisode NES et SNES, il garde la vue du dessus, mais propose également des passages en vue de profil, hérités de Zelda 2 : Adventure of Link. Ces passages sont souvent là lors de sous-terrain. Il faut alors se prendre pour Mario et sauter de plate-forme à plate-forme. N'ayez crainte, les deux genres se marient très bien.  D'ailleurs en parlant de Mario, sachez que plein de petits clins d'oeils à la saga du plombier sont visibles en cour d'aventure, une tradition dans un Zelda !

Musicalement, on nous sert des mélodies assez variées. Certaines très connues dans la saga, d'autres non. La musique joue un rôle assez important d'ailleurs, la quête principale étant de trouver les huit instruments des sirènes, capable de réveiller de Poisson-Rêve, mais aussi au travers de l'Ocarina de Link et de ses trois mélodies qu'il apprendra en cours d'aventure.

Parlons brièvement de la maniabilité qui est des plus simplistes. Etant sur GB, on est limité en boutons, juste le A et le B. On assigne donc à ses deux boutons l'arme ou l’objet de notre choix. Pour contrôler Link, c'est toujours avec la croix. Et tout cela suffit amplement pour le jeu.

"La difficulté va crescendo plus on avance dans l’aventure"

La carte de l'immense Île Cocolint
La durée de vie est assez conséquente pour un jeu GameBoy. Elle s’apparente à la durée de vie des épisodes de salon. On est embarqué dans une aventure palpitante parsemée d’énigmes en tout genres et de nombreux donjons. Les donjons, parlons-en, ils sont d'une conception ingénieuse. Un super travail de level design et vous feront travailler les méninges. La difficulté va crescendo plus on avance dans l’aventure, ce qui n'est pas un mal. Et comme dans tout Zelda, en plus de la quête principale des huit instruments de musique, plusieurs quêtes annexes sont disponibles, ainsi que la collecte de divers objets, des fragments de coeurs, les photos, ect ... rendant le tout bien long. Enfin, l'île Cocolint est assez grande et s'explore petit à petit. De plus, la version DX possède un donjon de plus, facultative. Les énigmes, qui y sont proposées, reposent sur la couleur et la récompense est assez avantageuse. 

Le fameux Poisson-Rêve !
Pour finir, je dirais que c'est surement le meilleur Zelda sur console portable, battant haut la main les épisodes DS. Long, prenant, il est aussi très poétique et assez mélancolique. Vous serez happé par l'histoire de l'île et vous vous attacherez à ses habitants. Plus on avance, plus on se pose de questions comme ce qu'il adviendra de tous une fois le Poisson-Rêve réveillé. Cette question, les habitants de l'île se la posent aussi et vous feront part de leurs craintes quant à l’après Rêve, rendant ce jeu beaucoup plus "vivant" qu'il n'y parait...  Il faut noter que le jeu malgré son coté vivant traite souvent de la mort. Ainsi, en sortant du cimetière, un esprit vous accompagnera et vous demandera de le ramener dans son ancienne demeure pour qu'il puisse y trouver le repos. Une autre mission vous fera ressusciter un coq mort depuis des lustres pour progresser dans l'aventure... Ce qui accentue le coté mélancolique de l'aventure. Enfin, le dernier boss du jeu est assez surprenant et intriguant, une sorte de cauchemar de Link sur ses différentes aventures, semant le doute dans l'esprit du joueur, tout comme la fin du jeu qui est poétique à souhait et remplie de questions...

The Legend of Zelda :Link's Awakening est une aventure grandiose faite de rêves, de poésie, de rencontres inoubliables et magiques et surtout d'un des meilleurs moment de joueur sur console portable. Vous vous souviendrez longtemps de la quête de Link et de l’énigmatique Poisson-Rêve ...


NOTE : 5/5


3 commentaires:

  1. Content de trouver un autre fan de Link's Awakening. C'est un des premiers Zelda que j'ai fait... le premier même je crois bien ?! J'ai adoré, et depuis je ne décroche plus de la saga :) C'est mon préféré sur portable avec The Minish Cap :D
    Je l'aime particulièrement parce qu'il sort un peu de scénar' habituel, y'a eu de la recherche :P

    RépondreSupprimer
  2. C'est egalement mon 1er Zelda :p et depuis je ne décroche plus de la saga aussi lol.

    Hâte d'avoir Skyward Sword ! ^^

    RépondreSupprimer

Envie de faire partager votre avis? C'est ici que ça se passe...

Template Designed by Mastemplate