lundi 8 juillet 2013

[Critique] Man of Steel

Un Superfilm pour Superman ?



On avait quitter Superman en 2006 avec le sympathique "Superman Returns" de Bryan Singer. Apres une pause de 19 ans, l'Homme d'Acier revenait enfin au cinéma, modernisé dans un histoire se déroulant à notre époque, vibrant hommage /suite spirituelle des deux premiers "Superman" de Richard Donner.

Plus ou moins boudé par le public et la presse, la Warner décide d’arrêter les frais, annule la suite prévue et adopte la stratégie "Batman Begins", c'est à dire un reboot de la saga avec les codes d'aujourd'hui.
Pour s'atteler à ce titanesque défit, c'est Zack Snyder qui est choisi pour à la réalisation, épaulé par les papas de la "Trilogie Dark Knight". On retrouve donc Christopher Nolan à la production, mais aussi derrière l'histoire, avec son acolyte David S. Goye qui s'occupe de mettre le tout en scénario.

Un  trio de choc pour dépoussiérer le mythe Superman et l'encrer dans un univers réaliste. Pari plutôt réussi avec un "Man of Steel" jouant plus son rôle de film de science-fiction que de super-héros, offrant enfin une démonstration de la toute puissance de Superman dans un film ... et ça vaut le coup d'oeil !

Attention, risque de petits spoilers ...

De Krypton à Smallville en passant par Metropolis ...

Tout le monde connait les origines de Superman. De la destruction de Krypton, à l'adoption du petit Kal-El renommé Clark Kent qui deviendra ensuite le grand Superman. Une histoire vue et revue mais qui se trouve sensiblement changée dans "Man of Steel". Le scénario quant à lui, n'est pas des plus compliqué, mais assez travaillé pour qu'on prenne du plaisir à le suivre.

Déjà, le réalisateur nous propose un peu moins de 20 minutes sur Krypton ! Une première qui nous permet de découvrir une planète luxuriante, pleine de vie, loin de l'images glaciale et "cristalline" vue dans les premiers films. Une introduction assez rythmée, tout en effets spéciaux grandiose donnant vie à tout ça et posant les bases du scénario via la conception de Kal-El, les habitudes prisent par le peuple de Krypton et la relation Jor-El / générale Zod.

Apres cette intro digne des grands films SF, on retrouve directement un Clark Kent adulte. Son enfance nous sera conté par flash-backs, dans une mécanique reprenant le concept de la série "LOST". Rassurez vous, ils ne cassent en rien le rythme du film. Les flash-backs interviennent toujours au bon moment, servant d'explications sur tel événement.
De la recherche de ses origines, Clark Kent va tomber sur Lois Lane. Zod va faire son apparition tout comme l’hologramme de papa El. Et encore une fois, Snyder et Nolan font le pari du changement en osant toucher au couple culte de la saga, mais aussi à sa Forteresse de Solitude. C'est à partir de ce moment que nous découvrons enfin la force de Superman, lors d'un combat mémorable et titanesque en plein Smallville. Magnifique !

Le final et comme prévu, explosif, intense. On à enfin le droit à un combat entre des sur-hommes à la mesure de leur force. C'est simple, le final dans New-York de "Avengers", c'est rien à coté de ce que nous propose Zod vs Superman dans Metropolis. C'est sublimement mise en scène, tout se suit sans être brouillon. La fin de ce combat risque même de surprendre les fans de l'Homme d'Acier, mais faudra vous y faire, "Man of Steel" propose une nouvelle vision de Superman qui s'inscrit dans la ligné de "Batman Begins", plus réaliste et sombre que les anciennes versions.

Un super casting.

Pour ce nouveau Superman, la Warner a fait les choses en grand. On retrouve donc deux grands acteurs pour incarner les papas de Superman.
Russel Crowe et parfait en Jor-El, un personnage sûr de ses convictions, tout en étant sage et bien entendu, paternel. Jonathan Kent et joué par le grand Kevin Costner. Encore une fois ici, c'est un excellent choix, surtout que l'acteur nous propose une interprétation juste, tout en émotion, servie par des lignes de dialogues plus intéressantes que la plupart des autres personnages.
Coté maman, on à le droit à une Diane Lane parfaite, moins bavarde que papa Kent, mais plus présente. On regrettera peut-être "l'accent paysan du Kansas" trop appuyé sur certains dialogues, à moins que ce ne soit un défaut de la version française. La maman biologique de Kal-El, Lara, est interprétée par Ayelet Zurer. Malheureusement bien trop peu présente sur l’écran, elle ne permet pas de retranscrire comme il le faut toute l'émotion que récent le personnage. Apres tout, elle vient quand même de perdre son mari et son fils la même journée, et se prépare à mourir avec sa planète...

Coté autres Kryptonien, on retrouve Michael Shannon parfait en Générale Zod, un rôle sur mesure pour lui tant il lui va bien ! Son bras droit, Faora, et interprété par Antje Traue, qui joue bien son rôle de femme fier d'elle et supérieure aux Hommes.

Enfin, Superman est joué par Henry Cavill. C'est vraiment un trés bon choix tant l'acteur entre facilement dans le costume tout en jouant comme il faut Clark Kent. A ces cotés, on trouve une Lois Lane débrouillarde, franche et sublime en la présence de Amy Adams.

Le reste du casting et composé de grand noms, mais peu présent à l’écran par rapport au reste. Ainsi, on retrouve Christopher Meloni en Colonel Hardy, rempli de cliché et Perry White est joué par le grand Laurence Fishburne.

Coté technique, on regrettera que Zack Snyder abuse de zoom complètement inutile lors de certains scènes, ou encore la caméra peut-être un peu trop tremblante. Pour la musique, c'est un sans fautes de la part de Hans Zimmer, même si on ne retrouve pas le fameux thème de "Superman".


Super conclusion :

"Man of Steel" est comme prévu, SUPER ! La peur du renouveau laisse place à une agréable surprise aussi bien du point de vue scénaristique que sur le casting. Henry Cavill succède aux autres Superman brillamment. C'est simple, on dirait que le rôle Superman est fait pour lui ! Les quelques changements dans la mythologie de dérange vraiment pas, même les plus gros, comme la relation Lois / Superman / Clark, ainsi que tout le coté Krypton. Et pour ceux qui se demande où est Lex Luthor, vous inquiétez pas, mon petit doigt me dit qu'il fera sa grosse entrée dans la suite déjà prévue.

"Man of Steel" est clairement LE film de super-héros de cet année. En tout cas perso j'ai adoré ! Il pose les bases d'un nouvel univers pour l'Homme d'acier où même d'autres super-héros pourrait venir le côtoyer.  Plus sombre, réaliste et adulte, il nous montre aussi un Superman rempli de doute et de questions. Alors oui, il y a quelques points noir, comme des petites incohérences ou des dialogues loupés, mais le plaisir de voir enfin Superman dans un film à sa démesure est juste jouissif !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Envie de faire partager votre avis? C'est ici que ça se passe...

Template Designed by Mastemplate