jeudi 30 janvier 2014

Wii U : NFC, quick start menu, GamePad, licences ...

Iwata tente le tout pour le tout !

Conscient de sa très mauvaise position suite à l'un des pires Noel de Nintendo, le Président Iwata a tenté de rassurer ses actionnaires en donnant une petite vision de l'avenir qu'il réserve à la Wii U.

Ainsi, il nous apprend qu'une mise à jours de la Wii U arrivera cet été, amenant avec elle un démarrage rapide de la console via le GamePad. Ce Quick Start Menu devrait réduire de 50% le temps d'attente lorsqu'on lance un jeu.



En parlant de GamePad, le président découvre enfin (il était temps ...) que le public est un peu perdu entre la Wii et la Wii U, prenant très souvent la mablette pour un simple accessoire Wii. Pour palier cette grosse erreur de communication, Nintendo ne va pas changer le nom de sa console, non non, mais compte mettre en avant le GamePad. Il met sur le coup ce bon vieux Miyamoto pour nous pondre des jeux / applications qui utiliseraient de manière inédite et optimal le GamePad pour ainsi montrer aux consommateur son réel intérêt.

Concernant les jeux, Iwata est prêt à tout ! Ainsi, il veut que la firme se recentre sur ses licences / personnages historiques, et ne se refuse plus de céder les droits d'exploitation de ses licences au tiers, comme il la fait  avec le fameux Hyrule Warriors, "nous allons activement rechercher à étendre ce marché, en cherchant les partenaires appropriés" nous explique le Président.

La fonction NFC du GamePad, jusque là réservé à Pokémon Rumble U devient une priorité pour la fime de Kyoto, des annonces allant dans ce sens devraient être dévoilé à l'E3 prochain.

Enfin, Nintendo planche sur un système de tarification évolutif des jeux Wii U. Une sorte d'offre de fidélité qui permettrait de baisser le prix d'achat de votre prochain jeu en fonction du nombre de jeux achetés dans l'année. Un abonnement pas si bêtes que ça et qui pourrait fidéliser encore plus de joueur autour de la Wii U.

Bref, Iwata tente de rassurer les actionnaires et les joueurs quant au futur de la Wii U. En attendant de voir concrètement ses promesses à l'oeuvre, le monsieur reste à la tête du groupe, mais divise son salaire par deux jusqu'en Juillet 2014, histoire de s'excuser pour cette années très mauvaise dans l'histoire de Nintendo.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Envie de faire partager votre avis? C'est ici que ça se passe...

Template Designed by Mastemplate