mardi 12 juillet 2016

La folie Pokémon Go !


Disponible depuis 5 jours en Amérique, Australie, Nouvelle-Zélande et Japon, Pokémon Go est déjà un énorme succès ! Un engouement tel que l'application s'apprête à franchir plusieurs records !

Pas officiellement disponible en France, mais pourtant tout le monde en parle, Pokémon Go est devenu en quelques jours un véritable phénomène de société ! En cinq petits jours, l'application explose déjà tout sur son passage, et ce n'est pas fini, puisqu’elle n'est disponible (officiellement, je le rappel) qu'en Amérique, Australie, Nouvelle-Zélande et Japon !

Quelques chiffres pour s'en rendre compte :

7.5 millions de téléchargements !

C'est le nombre de téléchargement "légal" de l’application ! Et cela rien qu'aux Etats-Unis, d'après les calculs de la firme Sensor Tower, relayé par Forbes. Les chiffres risquent d'exploser une fois l'application officiellement disponible dans le reste du monde ! En moins d'une semaine, l'application compterait déjà plus de téléchargement que Tinder ! Pokémon Go se trouverait sur un peu plus de 5% des smartphones disposant de l'OS de Google, Android, là où Tinder n'est qu'à 2% ...

1.6 millions d'Euros par jours, 14 millions depuis le lancement !

Pokémon Go est un Free-To-Play. C'est à dire que le jeu est gratuit, mais qu'il dispose d'options payantes pour progresser plus rapidement, comme des leurres, des œufs chances, ect ... Il faut croire que certains fans de Pokémon ne compte pas leur pokéflouze ! C'est plus de 1.6 millions d'Euros par jour qu'engendrerait l'application, et pour couronner le tout, cela ne concerne que la version sur Ios (iPhone) et seulement aux Etats-Unis ! Nintendo, Niantic et The Pokémon Company doivent se frotter les mains !

Une étude toute fraîche publié cette nuit par SuperData, nous informe que c'est 14.04 milliards de dollars engendrés depuis la publication de l'application le 7 Juillet dernier, toute plateforme confondue ! C'est plus que n'importe quel autre jeu Pokémon !



L'action de Nintendo décolle en bourse !

Grâce à l'application, l'action de Nintendo à bondit de 41% en trois jours ! Je ne vais pas rentrer dans les détails car je n'y comprend rien en bourse, mais ça reste une excellente nouvelle !
Même si Nintendo n'en est pas le développeur, il en récolte les fruits par répercutions (Pokémon étant une licence Nintendo). Car l'application est avant tout le bébé de The Pokémon Company et Niantic, avec le soutien de BigN.

Avec un tel engouement, il se pourrait que Nintendo revoit sa politique envers les smartphones en accélérant les projets prévus sur ce support. Je rappel que 4 jeux Nintendo sont attendu avant Mars 2017 sur smartphone, dont un Animal Crossing, dans le cadre d'un partenariat avec DeNa (déjà responsable de Miitomo).

En passe de dépasser Twitter sur Android !

D'après une étude de SimilarWeb, en moins d'une semaine l'application compterait déjà plus d'utilisateur quotidien (actif par jour) que quelques grosses applications sociales. Ainsi Pokémon Go dépasse déjà WhatsApp, Instagram, SnapChat et chatouillerait les pieds de Twitter !


Un succès qui explique le retard en France et ailleurs.

Revers de la médaille, ce très gros succès engendre la saturation des serveurs de chez Niantic. Même le site officiel Pokémon est touché par ce succès.
La cause ? Un trop gros nombre de compte au Club Pokémon créé en peu de temps, entraînant des maintenances à répétitions depuis vendredi. Car dans Pokémon Go, on peut soit s'identifier par son compte Google, soit par son compte Pokémon (Club des Dresseurs Pokémon). Et le fait de lier Pokémon Go à son compte Pokémon offrira des avantages dans le futur ...

Le succès est tel que des foules de dresseurs, le nez sur leur smartphone, s'attroupe autour des PokéStop ou pour chopper tel ou tel Pokémon ! Une vrai folie !





Même le PDG de Niantic ne s'attendait pas à une telle folie, affirmant que cela dépasse même le cercle des fans de Pokémon !

Bref, les papas de l'application s'attendent à encore plus de folie quand elle sera disponible pour tous, et préfèrent préparer le terrain en vue de tout cela. Du coup, c'est une sortie retardée pour l'Europe, histoire de ne pas connaitre des maintenances à répétition, ou des lags, freeze, crash et autres désagréments qui ont touchés les joueurs de l'application tout le week end et encore même hier.

Un mal pour un bien donc ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Envie de faire partager votre avis? C'est ici que ça se passe...

Template Designed by Mastemplate